Événements ouverts
Événement N° 1290

Ni'wahkomakanak: toutes mes relations

Date : 

Mercredi 2 juin 2021

12:00 - 13:00
(MT)
Add to your calendar
Lieu :
Série :
Evénements spéciaux , Voir grand , Université de l'Alberta
Langue : 
Anglais
Accessibility Services : 
sous-titrage codé en Anglais
sous-titrage codé en francais
interpretation simultanée en anglais
interpretation simultanée en français
Cet événement ouvert est présenté par

Accédez à cet événement dans le cadre de votre inscription à une conférence d’association, ou en vous procurant un laissez-passer communautaire : https://congress2021.ca/general-public

« Enfant, pour moi que ni’wahkomakanak voulait dire “toutes mes relations”. […] Nous comprenions et nous incarnions ce mot, en célébrant wakotowin et ni’wahkomakanak par les visites et par les festins, et en nous entraidantpeu importe nos différences ».  

 

« J’avais 12 ans quand les choses ont commencé à changer : d’abordl’État a pris nos enfants et contraint nos peuples à quitter leurs terres; des familles ont ensuite  migrer vers des centres urbains afin de se trouver du travail. Des frontières définies par des politiques et des lois nous ont divisés. Pire encore, nous avons commencé à croire que ces divisions nous définissaient. Il est difficile de comprendre ce genre de division, la destruction de ni’wahkomakanak, à moins de l’avoir vécu. La famille, la communauté et le lieu ne cessent de rapetisser. »   

 

À propos de Maria Campbell  

L’auteure, dramaturge, cinéaste et professeure Maria Campbell a publié sept livres. Elle est reconnue pour ses mémoires à succès, Halfbreedparus en 1973. Son plus récent livre, Keetsahnak / Our Missing and Murdered Indigenous Sisterscoédité avec Kim Anderson and Christi Belcourt, a été publié en 2019.  

 

Maria a enseigné la littérature autochtone, la création littéraire et l’histoire des Métis à l’Université de la Saskatchewan pendant 15 ansayant pris sa retraite en 2012. Elle est la conseillère culturelle pour les questions autochtones au College of Law de l’Université de la Saskatchewan et l’Université d’Athabasca.  

 

La série de causeries Voir grand est commanditée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, l’Universités Canada et la Fondation canadienne pour l'innovation.